Le témoin de l'amour de Dieu (Apocalypse 1:5-6)

 

et de la part de Jésus Christ, le témoin fidèle, le premier-né des morts, et le prince des rois de la terre ! A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, 6 et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père, à lui soient la gloire et la puissance, aux siècles des siècles ! Amen !

 

Jésus-Christ a reçu beaucoup de titres différents dans la Bible. Dans ces quelques versets, il est appelé le témoin fidèle, le premier-né des morts, le prince des rois de la terre. Bien d'autres titres lui ont été donnés et tous ces titres nous permettent de découvrir un peu plus qui est Jésus-Christ car chacun d'entre eux nous révèle un aspect particulier de notre Sauveur.

 

Voici quelques titres supplémentaires dans la Parole de Dieu.

 

Il est appelé :

 

  • Sauveur, Christ et Seigneur (Luc 2:11) - La raison de mon adoration
  • Le roi des Juifs (Matthieu 27:11) - La raison de sa condamnation pour Ponce Pilate
  • Le Christ, le Fils de Dieu (Matthieu 26:63) - La raison de sa condamnation pour le souverain sacrificateur et tout le sanhédrin
  • Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix (Esaïe 9:5) - Son égalité avec le Père
  • Le Prince de la vie (Actes 3:15) - Sa suprématie sur le diable (voir Exode 8:18-19)
  • Le premier-né (Hébreux 1:6) - Celui qui a la prééminence sur les anges
  • L'image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création (Colossiens 1:15) - Celui qui a la prééminence sur toute la création
  • Le Témoin fidèle, Le premier-né des morts, Le prince des rois de la terre (Apocalypse 1:5)
  • L'Alpha et Oméga, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout Puissant (Apocalypse 1:8)
  • Le premier et le dernier, le Vivant (Apocalypse 1:18)
  • Le rejeton et la postérité de David, l'étoile brillante du matin (Apocalypse 22:16)
  • Le Fils de l'homme (Matthieu 16:13) - Le Christ dans son humanité
  • Le Fils bien aimé (Matthieu 3:17) et le Fils unique (Jean 3:16) - Le Christ pour le Père
  • La Tête du corps de l'Eglise, Le Commencement, Le Premier-né d'entre les morts (Colossiens 1:18) - Le Christ pour l'Eglise
  • Le Chemin, la Vérité, et la Vie (Jean 14:6) - Le Christ pour celui qui cherche le Père
  • Le Bon Berger (Jean 10:11) - Le Christ pour le pécheur perdu
  • Le Rédempteur (Job 19:25) - Le Christ pour le racheté
  • La Résurrection et la Vie (Jean 11:25) - Le Christ pour les croyants vivants de tous les siècles
  • Le Soleil de la justice (Malachie 4:2) - Le Christ pour celui qui lève les yeux vers le ciel

...

Dans Apocalypse 1:5, il est question du Témoin fidèle. Et il est évident que le Témoin fidèle est nécessairement témoin de quelque chose. Dans le Psaume 89, nous voyons que le Témoin fidèle est celui qui a entendu les promesses de Dieu et qui de ce fait est le garant de leur accomplissement.

 

Psaume 89:34-37

 

34 Je ne violerai point mon alliance Et je ne changerai pas ce qui est sorti de mes lèvres. 35 J'ai juré une fois par ma sainteté: Mentirai-je à David ? 36 Sa postérité subsistera toujours ; Son trône sera devant moi comme le soleil, 37 Comme la lune il aura une éternelle durée. Le témoin qui est dans le ciel est fidèle.

 

Jésus-Christ est aussi le témoin des promesses de Dieu pour notre vie. Ce que le Père dit en notre faveur, Jésus-Christ l'entend car il s'est assis pour toujours à la droite de Dieu (Hébreux 10:12). Il est pour nous un garant de l'accomplissement des promesses de Dieu. Il est notre Témoin fidèle. Attention tout de même, "toutes les promesses de Dieu" ne veut pas dire "tous nos désirs". Du fond de sa prison, le pasteur protestant Dietrich Bonhoeffer écrivait : "Dieu réalise en nous non pas tous nos désirs, mais toutes ses promesses… ". Ce pasteur a été exécuté le 9 avril 1945 au camp de concentration de Flossenburg en Bavière. Ce sont les promesses de Dieu dans lesquelles nous pouvons avoir foi. Proclamer ses désirs n'a jamais été la foi. C'est juste de l'auto-persuasion et malheureusement parfois une tromperie. Quelle est la différence ? Remarquez que l'apôtre Pierre n'a pas marché sur l'eau lorsqu'il en a eu le désir mais seulement après avoir entendu Jésus lui dire : "Viens" (Matthieu 14:29).

 

Jésus-Christ a également été le témoin d'une autre chose absolument merveilleuse : c'est l'amour de Dieu pour nous. La venue du Fils de Dieu sur la terre trouve son origine dans l'amour de Dieu pour nous. Il n'est pas venu sur terre pour la parcourir et s'y promener. Il est venu sur terre pour donner sa vie pour nous. C'était le but de sa venue.

 

Jean 3:16

 

Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.

 

Jésus-Christ est celui qui nous aime et qui nous a délivrés de nos péchés par son sang. Oublier l'amour de Dieu pour moi, c'est ne pas comprendre réellement le don de sa vie car il a donné sa vie par amour. A la période des fêtes de fin d'année, nous faisons des cadeaux par amour bien sûr mais parfois l'habitude et la tradition prennent le relais. Mais le don de la vie de notre Seigneur n'a été fait que parce qu'il nous a tant aimés. Rien d'autre.

 

Apocalypse 1:5

 

A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang

 

Aide-moi Seigneur Jésus à réaliser combien tu m'aimes personnellement.


L'Esprit de Dieu agit dans un cadre (Apocalypse 1:4-6)

4 Jean aux sept Églises qui sont en Asie: que la grâce et la paix vous soient données de la part de celui qui est, qui était, et qui vient, et de la part des sept esprits qui sont devant son trône, 5 et de la part de Jésus Christ, le témoin fidèle, le premier-né des morts, et le prince des rois de la terre ! A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, 6 et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père, à lui soient la gloire et la puissance, aux siècles des siècles ! Amen !

S'il y a sept Eglises dans ce chapitre 1 et sept esprits de Dieu, c'est aussi pour nous dire que l'Esprit de Dieu agit dans un cadre.

L'image est la suivante : je ne peux pas travailler sous la conduite de l'Esprit si je ne suis pas dans l'une de ces sept Eglises. Il n'y a pas un "huitième esprit" pour les personnes qui ne veulent pas être rattachées à une Eglise. Il n'y a pas non plus uniquement six Eglises comme si les Eglises étaient devenues des œuvres humaines.

Non, c'est toujours le Seigneur qui bâtit son Eglise. Ce n'est pas une oeuvre humaine.

Matthieu 16:18

Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle.

Tant que le Seigneur ne revient pas, il gardera son Eglise et nous pourrons toujours trouver une Eglise sous la conduite de l'Esprit dans laquelle nous pourrons travailler dans l'oeuvre de Dieu.

Lorsque le Seigneur aura préparé une place pour chacun de ses élus, alors il reviendra nous chercher pour nous prendre avec lui afin que là où il est, nous y soyons aussi.

Jean 14:3

Et, lorsque je m'en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi.

D'ici là, il nous faut travailler comme le Seigneur nous le demande :

Jean 6:27

Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l'homme vous donnera

Et ce travail doit s'accomplir dans un cadre. Un beau tableau est mis en valeur dans un cadre. Le tableau, c'est ma vie, c'est l'oeuvre que le Seigneur m'appelle à accomplir. Le cadre, ce sont les conducteurs qui sont placés à mes côtés par le Seigneur pour me "recadrer" quand j'en ai besoin.

Comment peut-on mettre en pratique le verset de Hébreux 13:17 si nous n'avons pas de conducteurs ?

Hébreux 13:17

Obéissez à vos conducteurs

Comment peut-on mettre en pratique le verset d’Éphésiens 5:21 si nous sommes seuls dans l'oeuvre que nous voulons mener ?

Éphésiens 5:20-21

20 rendez continuellement grâces pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus Christ, 21 vous soumettant les uns aux autres dans la crainte de Christ.

En réalité, si je suis le seul maître à bord, il y a un risque dans la conduite de l'oeuvre que Dieu m'a donnée de faire car l'Esprit de Dieu agit dans un cadre. Et le cadre présenté dans ce premier chapitre de l'Apocalypse, c'est l'Eglise.

Ephésiens 6:1-9 propose différents cadres dans lesquels nous sommes généralement impliqués (parents-enfants / dirigeants-salariés). Quel lien faites-vous entre le respect du cadre et la récompense promise au verset 8 ? Dans ce contexte, que veut dire pour vous que chacun recevra du Seigneur selon ce qu'il aura fait de bien ?

 


Les sept esprits de Dieu

(Lire le Psaume 121)

 

Apocalypse 1:4-6

4 Jean aux sept Églises qui sont en Asie: que la grâce et la paix vous soient données de la part de celui qui est, qui était, et qui vient, et de la part des sept esprits qui sont devant son trône, 5 et de la part de Jésus Christ, le témoin fidèle, le premier-né des morts, et le prince des rois de la terre ! A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, 6 et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père, à lui soient la gloire et la puissance, aux siècles des siècles ! Amen !

L'apôtre Jean bénit les sept Eglises de la part du Père, du Fils et du Saint-Esprit :

  • Du Père : Celui qui est, qui était, et qui vient (voir comment le Père se présente à Moïse dans Exode 3:14)
  • Du Fils : Jésus-Christ, le témoin fidèle (le garant des prophéties, voir Psaume 89:37), le premier-né des morts (le garant de notre résurrection, voir 1 Corinthiens 15:20), et le prince des rois de la terre (le garant de notre paix, voir Luc 19:38 et Hébreux 7:2) !.
  • Du Saint-Esprit : les sept esprits qui sont devant son trône.

Il est clair dans la Parole qu'il y a un seul Dieu le Père et un seul Seigneur Jésus-Christ :

1 Corinthiens 8:6

néanmoins pour nous il n'y a qu'un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes.

Il est tout aussi clair qu'il y a un seul Esprit :

1 Corinthiens 12:11

Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme il veut.

L'apocalypse parle des sept esprits de Dieu envoyés par toute la terre (Apocalypse 5:6) mais nous savons aussi que où que nous soyons dans toute la terre, c'est dans un seul Esprit que nous avons été baptisés.

1 Corinthiens 12:13

Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d'un seul Esprit.

Nous devons donc prendre l'expression "les sept esprits" de Dieu comme la marque de la perfection de l'Esprit tout comme les sept Eglises représentent la perfection de l'Eglise de Christ.

  • L'Esprit se manifeste différemment

Dans ses attributs, l'Esprit est décrit par le prophète Esaïe de sept manières différentes dans Esaïe 11:2 :

  1. l'Esprit de l'Eternel
  2. l'Esprit de sagesse
  3. l'Esprit d'intelligence
  4. l'Esprit de conseil
  5. l'Esprit de force
  6. l'Esprit de connaissance
  7. l'Esprit de crainte de l'Eternel

Ce n'est pas qu'il y ait sept esprits différents, mais c'est que l'Esprit se manifeste de ces sept manières différentes.

  • L'Esprit agit différemment

Ensuite, s'il est question de sept esprits, c'est aussi que l'Esprit de Dieu agit dans les sept Eglises de manière individualisée. L'Esprit est souverain dans les dons qu'il donne (1 Corinthiens 12:11) et il le fait pour l'édification de l'Eglise (1 Corinthiens 14:12). Avec telle Eglise, il agit d'une manière et avec telle autre Eglise, il agit d'une autre manière. Ce n'est pas qu'il y ait deux esprits différents mais c'est que l'Esprit agit différemment comme il l'entend dans les deux Eglises.

Si j'ai reçu un don de guérison en Afrique, cela ne veut pas dire que je pourrai exercer ce don de la même manière en France. L'Esprit de Dieu agit de manière individualisée en fonction des personnes mais aussi en fonction des lieux. Ce n'est pas à nous de juger ce que l'Esprit fait ailleurs. L'Esprit peut faire ce qu'il veut, où il veut, par qui il veut.

  • L'Esprit se révèle différemment

Le fait qu'il est question de sept esprits nous parle aussi par rapport à la manière dont l'Esprit se révèle. Le Saint Esprit nous connaît parfaitement. Il est écrit que l'Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu (1 Corinthiens 2:10). Ainsi, il sait comment nous parler et nous révéler personnellement les choses de Dieu.

1 Corinthiens 2:9-10

9 Mais, comme il est écrit, ce sont des choses que l’œil n'a point vues, que l'oreille n'a point entendues, et qui ne sont point montées au coeur de l'homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l'aiment. 10 Dieu nous les a révélées par l'Esprit. Car l'Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu.

Avec telle personne, il va parler d'une manière et avec telle autre personne il va parler d'une autre manière. Ce n'est pas qu'il y ait deux esprits différents mais c'est que l'Esprit parle différemment pour nous révéler les choses que Dieu a préparées pour ceux qui l'aiment.

Lorsque l'Esprit veut m'enseigner que Dieu m'a gardé dès le début, qu'il me garde aujourd'hui et qu'il me gardera jusqu'à mon arrivée, il met l'accent sur sept manières différentes qu'il a de me garder dans le psaume 121 :

  1. Celui qui me garde ne dort pas (verset 3)
  2. Il sait garder une nation entière, à plus forte raison un individu (verset 4)
  3. Ce n'est pas n'importe qui qui me garde, c'est Dieu lui-même (verset 5)
  4. Dieu me garde en se mettant à mes côtés (à mon ombre) (verset 5)
  5. Dieu me garde de tout mal (verset 7). Il nous délivre du malin (Matthieu 6:13)
  6. Dieu ne garde pas seulement mon corps, il garde mon être intérieur (verset 7)
  7. Dieu me garde du début jusqu'à la fin. Il gardera mon départ et mon arrivée dès maintenant et à jamais. (verset 8)

Quelle est la manière qui me parle le plus ? Est-ce que ce sera le même verset qui touchera mon frère ou ma sœur ?

Ainsi, l'Esprit se manifeste différemment en fonction des besoins, il agit dans l'Eglise de manière individualisée et il sait parler à chacun de nous personnellement. Et s'il est question dans l'Apocalypse de sept Eglises, l'Esprit a jugé bon de créer un parallèle saisissant en étant identifié aux sept esprits qui sont devant le trône de Dieu.


Les sept Eglises d'Asie (Apocalypse 1:4-6)

 

4 Jean aux sept Églises qui sont en Asie: que la grâce et la paix vous soient données de la part de celui qui est, qui était, et qui vient, et de la part des sept esprits qui sont devant son trône, 5 et de la part de Jésus Christ, le témoin fidèle, le premier-né des morts, et le prince des rois de la terre ! A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, 6 et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père, à lui soient la gloire et la puissance, aux siècles des siècles ! Amen !

 

L'apôtre Jean écrit à sept Eglises locales en Asie (Ephèse, Smyrne, Pergame, Thyatire, Sardes, Philadelphie, Laodicée) mais le message concerne également toutes les Eglises de Jésus-Christ. En effet, à chaque fin de lettre adressée à une Eglise en particulier, Jean écrit : "Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises !". Jean écrit donc à des Eglises en particulier mais le message concerne toutes les Eglises.

 

Il y avait bien plus que sept Eglises à l'époque de l'apôtre. En particulier, l'Eglise de Colosse et l'Eglise d'Antioche ne sont pas mentionnées dans ces lettres. Mais, s'il est question de sept Eglises, c'est que l'Eglise est pris dans sa perfection. Dans la vision qui va suivre, les Eglises sont représentées par des chandeliers en or et malgré tous les reproches qui pourront être faits à ces Eglises, elles restent aux yeux de Dieu en or.

 

Tout ce que Dieu fait est parfait. On considère que le chiffre six est le chiffre de l'homme (car l'homme et la femme sont créés au 6ème jour) et le chiffre sept est le chiffre de Dieu qui est le chiffre de la perfection car Dieu a créé les cieux et la terre en sept jours (Genèse 2:3). Ainsi, si les lettres sont envoyées à sept Eglises, c'est bien qu'il s'agit d'Eglises locales mais s'il est question du chiffre sept, c'est aussi qu'il faut considérer que le message de l'apôtre Jean s'adresse à l'Eglise universelle de Jésus-Christ, c'est à dire, l'ensemble du corps de Christ au travers des siècles.

 

Si je fais partie du corps de Christ, ce message s'adresse donc aussi à moi personnellement. Suis-je prêt à recevoir le message contenu dans ces lettres ?

 

Et puisqu'il s'agit de lettres adressées à des Eglises locales, cela me ramène également à la question de mon appartenance à une Eglise locale. Si vous ne pensez pas que cela soit si important, voici le lien vers un article que j'ai trouvé intéressant. Il est de Stéphane KAPITANIUK et il montre 5 raisons pour lesquelles un chrétien doit appartenir à une Église.


Que veut dire bientôt pour moi ? (Apocalypse 1:1-3)

 

1 Révélation de Jésus Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu'il a fait connaître, par l'envoi de son ange, à son serviteur Jean, 2 lequel a attesté la parole de Dieu et le témoignage de Jésus Christ, tout ce qu'il a vu. 3 Heureux celui qui lit et ceux qui entendent les paroles de la prophétie, et qui gardent les choses qui y sont écrites ! Car le temps est proche.

 

Si Jésus dit bientôt, c'est en fait que cela me concerne également. Il ne s'agit pas de dire : "L'Apocalypse concerne une autre génération que la mienne parce que ..." mais bien plutôt : "L'Apocalypse me concerne car il a dit qu'il vient bientôt !".

 

Ainsi Jésus éveille mon intelligence afin que je puisse me souvenir que notre monde présent est réservé pour le feu. Le monde dans lequel je vis ne doit pas être ma priorité puisqu'il est destiné au jugement. On ne parle pas d'un monde lointain que je ne connais pas mais de celui dans lequel je vis. L'Apocalypse n'est pas une fiction avec un sous-titre "dans très très longtemps" mais une réalité avec un sous-titre "c'est pour bientôt". Quelle est donc mon attitude en face de l'Apocalypse ? Est-ce que je préfère ignorer ces jugements à venir et vivre ma vie selon mes propres envies en recherchant avant tout mon plaisir comme les publicités savent si bien nous l'évoquer ?

 

L'apôtre Pierre nous rappelle ces choses et prévient que les hommes des derniers jours se moqueront de Dieu en doutant que ce bientôt soit une réalité. Ils diront "Où est la promesse de son avènement ?". Mais s'ils veulent ignorer ces choses préférant vivre leur vie sans Dieu, nous voulons nous en souvenir afin de veiller et d'être prêts quand le maître viendra à l'heure où personne n'y pensera (Matthieu 24:44).

 

2 Pierre 3:3-7

 

3 (...) dans les derniers jours, il viendra des moqueurs avec leurs railleries, marchant selon leurs propres convoitises, 4 et disant: Où est la promesse de son avènement ? Car, depuis que les pères sont morts, tout demeure comme dès le commencement de la création. 5 Ils veulent ignorer, en effet, que des cieux existèrent autrefois par la parole de Dieu, de même qu'une terre tirée de l'eau et formée au moyen de l'eau, 6 et que par ces choses le monde d'alors périt, submergé par l'eau, 7 tandis que, par la même parole, les cieux et la terre d'à présent sont gardés et réservés pour le feu, pour le jour du jugement et de la ruine des hommes impies.

 

Ensuite, si Jésus dit bientôt alors cela doit aussi nous amener à changer de comportement. Si nous savions pour certain que Jésus devait revenir demain, que ferions-nous ? Et si c'était après-demain ou dans un mois, quelle serait notre attitude ? Le fait que Jésus nous dit qu'il revient bientôt doit nous amener à désirer le salut d'un plus grand nombre. Et ce qu'il faut faire avant tout, c'est prier.

 

Apocalypse 1:5-7

 

5 (...) A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, 6 et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père, à lui soient la gloire et la puissance, aux siècles des siècles ! Amen ! 7 Voici, il vient avec les nuées. Et tout oeil le verra, même ceux qui l'ont percé ; et toutes les tribus de la terre se lamenteront à cause de lui. Oui. Amen !

 

En acceptant le sacrifice de Jésus, nous sommes délivrés de nos péchés par son sang et nous rentrons dans le royaume de Dieu. Nous recevons alors une nouvelle fonction : celle de sacrificateur pour Dieu son Père. Il est d'une urgence capitale que nous puissions bien remplir cette fonction car "Voici, il vient avec les nuées et tout oeil le verra, (...) et toutes les tribus de la terre se lamenteront à cause de lui".

 

Quelle est la fonction de sacrificateur ? C'est celle d'offrir les sacrifices à Dieu. Et si l'expiation a été faite une fois pour toute par notre souverain sacrificateur Jésus Christ, nous continuons à apporter les prières à Dieu en faveur du peuple. Quelle est donc ma vie de prière ? Ma vie de prière est motivée par le fait que je sais que le temps est court. Jésus vient bientôt.

 

SEIGNEUR, SAUVE ENCORE CEUX QUI SONT PERDUS.


Que veut dire bientôt pour Dieu ? (Apocalypse 1:1-3)

 

1 Révélation de Jésus Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu'il a fait connaître, par l'envoi de son ange, à son serviteur Jean, 2 lequel a attesté la parole de Dieu et le témoignage de Jésus Christ, tout ce qu'il a vu. 3 Heureux celui qui lit et ceux qui entendent les paroles de la prophétie, et qui gardent les choses qui y sont écrites ! Car le temps est proche.

 

Dans l'Apocalypse, Jésus dit à 4 reprises "Je viens bientôt". Pourtant, il a dit cela à son Eglise il y a 2000 ans. Pourquoi Jésus dit cet adverbe "bientôt" ? Qu'est-ce que cela nous apprend ?

 

Dans le livre de Ruth, la belle-mère Naomi dit une phrase particulière à Ruth après que celle-ci ait fait connaître ses intentions à Boaz :

 

Ruth 3:18

 

Et Naomi dit: Sois tranquille, ma fille, jusqu'à ce que tu saches comment finira la chose, car cet homme ne se donnera point de repos qu'il n'ait terminé cette affaire aujourd'hui.

 

Sans tordre le sens, on pourrait paraphraser le début du verset en disant : "Sois tranquille, ma fille, car tu sauras bientôt comment finira la chose".

 

Lorsque Dieu dit "Bientôt", n'est-ce pas qu'il est dans cette situation où comme Boaz il ne se donne point de repos qu'il n'ait terminé l'affaire en question ?

 

Jésus nous a dit ce qu'il ferait lorsqu'il serait remonté vers son Père.

 

Jean 14:1-3

 

1 Que votre cœur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi. 2 Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n'était pas, je vous l'aurais dit. Je vais vous préparer une place. 3 Et, lorsque je m'en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi.

Jésus est en train de préparer une place pour chacun de ceux qui sont destinés à croire en lui. Une fois que toutes les places seront préparées, il reviendra nous prendre avec lui afin que là où il est nous y soyons aussi. Un fiancé qui prépare son mariage n'a d'autres pensées que de rejoindre son épouse pour qu'ils habitent ensemble. Jésus, de même, désire revenir pour nous prendre avec lui.

 

Certains pourraient dire : "mais s'il attend toujours un peu plus, il y aura toujours des personnes qui pourront se convertir et ainsi, nous serons toujours plus nombreux à recevoir la grâce de Dieu". Comment Dieu fixera-t-il la date de son retour ? C'est là que nous touchons à la souveraineté de Dieu. Certaines personnes meurent accidentellement dans des accidents et nous pourrions aussi dire que si elles avaient pu vivre plus longtemps, elles auraient pu rencontrer le Seigneur. Comment Dieu fixe-t-il l'heure de la mort et pourquoi certains meurent tôt tandis que d'autres ont beaucoup plus de temps pour accepter la grâce de Dieu ? La réponse de Jésus nous recadre comme il faut :

 

Luc 13:4-5

 

4 (Ou bien,) ces dix-huit personnes sur qui est tombée la tour de Siloé et qu'elle a tuées, croyez-vous qu'elles fussent plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem ? 5 Non, je vous le dis. Mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous également.

 

Ainsi il y a des questions qui sont du ressort de la souveraineté de Dieu mais ce qui importe c'est que je puisse saisir la grâce de Dieu dans le temps qui m'est imparti.

 

SAISISSONS CETTE GRÂCE AVANT SON RETOUR !


Le temps est proche (Apocalypse 1:1-3)

 

1 Révélation de Jésus Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu'il a fait connaître, par l'envoi de son ange, à son serviteur Jean, 2 lequel a attesté la parole de Dieu et le témoignage de Jésus Christ, tout ce qu'il a vu. 3 Heureux celui qui lit et ceux qui entendent les paroles de la prophétie, et qui gardent les choses qui y sont écrites ! Car le temps est proche.

 

Le mot Apocalypse vient d’un terme grec (ἀποκάλυψις / apokálupsis) qui signifie « dévoilement » ou « révélation ». Il s'agit en effet de la Révélation de Jésus-Christ suivant les premiers mots du texte.

 

Cette révélation de Jésus-Christ a été donnée par le Père pour nous montrer les choses qui doivent arriver bientôt. Dieu nous déclare heureux de pouvoir lire et entendre cette révélation. Il ne s'agit donc pas d'avoir peur de ce livre mais de comprendre une chose qui doit nous rendre heureux : celle de savoir que le temps est proche.

 

L'Apocalypse est un livre qui fait peur à beaucoup de monde pourtant dès le verset 3, Dieu nous déclare "Heureux". C'est ici le premier des 7 "Heureux" de l'Apocalypse !

 

Oui, savoir que Jésus vient bientôt doit nous réjouir. Le psalmiste chante à Dieu et engage les cieux à se réjouir et la terre à être dans l'allégresse car IL VIENT !

 

Psaumes 96:11-13

 

11 Que les cieux se réjouissent, et que la terre soit dans l'allégresse, Que la mer retentisse avec tout ce qu'elle contient, 12 Que la campagne s'égaie avec tout ce qu'elle renferme, Que tous les arbres des forêts poussent des cris de joie, 13 Devant l'Éternel ! Car il vient, Car il vient pour juger la terre ; Il jugera le monde avec justice, Et les peuples selon sa fidélité.

 

Apocalypse 1:7

 

Voici, il vient avec les nuées. Et tout oeil le verra, même ceux qui l'ont percé ; et toutes les tribus de la terre se lamenteront à cause de lui. Oui. Amen !

 

OUI, JESUS VIENS BIENTÔT. ALLELUIA !


2017, une nouvelle année commence!

"A Gabaon, l'Éternel apparut en songe à Salomon pendant la nuit, et lui dit : Demande ce que tu veux que je te donne. 

 

Salomon répondit : Tu as traité avec une grande bienveillance ton serviteur David, mon père, parce qu'il marchait en ta présence dans la fidélité, dans la justice, et dans la droiture de coeur envers toi ; tu lui as conservé cette grande bienveillance, et tu lui as donné un fils (…).

 

Accorde donc à ton serviteur un coeur intelligent pour administrer la justice pour ton peuple, pour discerner le bien du mal !

 

Cette demande de Salomon plut au Seigneur.

 

Et Dieu lui dit : Puisque c'est là ce que tu demandes, puisque tu ne demandes pour toi ni une longue vie, ni les richesses, ni la mort de tes ennemis, et que tu demandes de l'intelligence pour exercer la justice,

 

Voici, j'agirai selon ta parole. Je te donnerai un coeur sage et intelligent."

(1 Rois 3:5-12)

 

2016 s'achève, et nous avons 2016 raisons de louer et adorer notre Seigneur pour la beauté de sa personne et la richesse de ses grâces qui se renouvellent chaque matin à notre égard ! 

 

2017 commence et nous avons l'habitude de remettre entre les mains de Dieu la nouvelle année, de lui demander de nous bénir, de nous guider, etc… mais que demander pour cette nouvelle année précisément ?

 

Le Roi Salomon a demandé l'essentiel : un coeur sage et intelligent pour marcher dans les voies de son père David, dans la justice qui plait à Dieu ! Christ est notre justice, il est aussi la Sagesse personnifiée des Proverbes (chap. 8 et 9) écrits par Salomon lui-même ! Alors demandons à Dieu cette sagesse dont nous avons tant besoin !

 

"Si l'un de vous manque de sagesse, qu'il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée."  (Ja 1:5)

 

Pasteur Jonathan BOL

(01/2017)

Le Dieu de la restauration

Si nous regardons attentivement à nos coeurs, si nous laissons le Saint-Esprit nous sonder, nous éclairer, nous verrons probablement que certaines blessures de la vie sont toujours là, peut-être enfouis au fond de nos coeurs depuis tant d'années, ayant laissé certaines parties de nos vies en ruine. 

 

Et quand cela ressurgit, tant de souffrances, tant d'interrogations non résolues …

 

Notre Sauveur Jésus-Christ a été oint de l'Esprit afin de guérir les coeurs brisés (Es 61:1). C'est son oeuvre en nous qui fera toujours la différence.

 

Notre Dieu est le Dieu de la restauration :  là où il n'y a plus que désolation et tristesse, il veut oeuvrer afin que nos vies le glorifient.

 

Notre Dieu fidèle veut premièrement déblayer les décombres, c'est-à-dire nous guérir de nos souffrances qu'il a lui-même déjà portées au Calvaire.

 

Deuxièmement, sa volonté parfaite est de rebâtir ensuite, sur un sol dégagé, aplani, et propre, rebâtir avec les matériaux spirituels, or et pierres précieuses provenant de la Parole de Dieu. Ce sont les promesses immuables de la grâce de Dieu à notre égard, à nous qui faisons ce pas de foi d'abandonner notre vie entre ses mains puissantes, afin qu'il nous édifie sur le seul fondement solide et sûr, à savoir Jésus-Christ, le rocher des siècles.

 

"Et l'on dira : Cette terre dévastée est devenue comme un jardin d'Éden ; et ces villes ruinées, désertes et abattues, sont fortifiées et habitées." (Ez 36:35)

Que l'Eternel puisse poursuivre son oeuvre en chacun d'entre nous, pour sa gloire. 

 

Pasteur Jonathan BOL

(11/2016)

C'est la rentrée!

Il y a quelques jours, nos enfants ont repris le chemin de l'école, après quelques semaines de congés. Cela nous rappelle que, même si, dans les choses de la vie, il y a parfois des pauses, des vacances, et donc des reprises, en ce qui concerne la foi, nous sommes toujours à l'école de notre Sauveur. 

 

"Apprends-nous à prier", demandaient les disciples à Jésus (Luc 11.1). 

 

Voilà bien un domaine, la prière, où nous n'avons pas fini d'apprendre, et où parfois, et même souvent, nous nous sommes relâchés, l'âme découragée, et avons pris la décision, peut-être inconsciemment, de nous mettre en vacances… Le combat est parfois rude, mais souvenons-nous que Dieu est celui qui combat pour nous, il est notre Victoire, notre Repos, et dans le creuset de l'épreuve, il veut nous façonner à sa gloire ! 

 

Alors, même si nous avons baissé les bras, rentrons par la foi dans cette reprise, le Seigneur est fidèle pour nous renouveler et nous accorder le repos de l'âme que lui seul peut donner (Mt 11.28) !

 

"C'est là ce qui fait votre joie, quoique maintenant, puisqu'il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par divers épreuves, afin que l'épreuve de votre foi, plus précieuse que l'or périssable ait pour résultat la louange, la gloire et l'honneur, lorsque Jésus Christ apparaîtra." 1 P 1:6-7

 

"Nous ne cessons de prier Dieu pour que vous soyez fortifiés à tous égards par sa puissance glorieuse, en sorte que vous soyez toujours et avec joie persévérants et patients." Colossiens 1:11

 

Telle est ma prière pour chacun d'entre nous.

 

Pasteur Jonathan BOL

(09/2016)

Nos partenaires

Réunions dans les maisons
Découvrez nos nombreuses activités
Venez vivre un culte avec nous